Webovino
Le forum qui a du nez
Le nouveau monde près de chez soi
Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1314
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Mas des Chimères

Messagepar ArnaudV » 15 juil. 2016 15:52

26, rue de la Vialle,
34800 Octon
Tél : 04 67 96 22 70
mas.des.chimeres@wanadoo.fr
Site : http://www.masdeschimeres.com
Nom du propriétaire : Guilhem Dardé



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1314
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Mas des Chimères

Messagepar ArnaudV » 15 juil. 2016 16:05

J'ai entendu beaucoup de bien sur ce domaine et les différentes cuvées. J'hésite à acheter sans goûter mais j'ai lu Sebovino dire en juillet 2013 :
Sebovino a écrit :Terrasses du Larzac - "Caminarèm" 2010

Plus noir encore. Issue de 5 cépages à part égale. Je me souviens d'une bouche explosive et charnue sur les fruits noirs, le fumé et ce petit goût de nature discret qui arrive à l'aération. On pourrait partir sur certains Roussillon selon moi. C'est charpenté mais reste facile à boire. Superbe dans son style.

Entendre qu'un vin à un goût de nature me fait me méfier.
C'est vrai que je note qu'aujourd'hui beaucoup de vins au goût de nature sont mis en valeur dans les médias et chez les critiques.

Moi ce que je veux savoir après avoir entendu nature c'est si le vin n'a pas ou a pas trop de déviances, n'a pas trop de volatile, etc ... Pour ceux qui ont déjà goûté cette cuvée pouvez-vous m'éclairer ?



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3896
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Mas des Chimères

Messagepar Greg v » 15 juil. 2016 17:41

J'ai goûté plusieurs "nuit grave" très bonnes, sans aucun défaut notable.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:02

De passage au domaine en juillet 2013:

Splendide décor du Salagou que je conseille à tou(te)s!

J'ai noté deux infos intéressantes.

- il y a 2 vins trouvables uniquement au domaine ( le vin de pays en début de gamme et le bib )
- une gamme avec tous les styles pour tous les goûts à des tarifs rigolos. Entre 5€ et 13€ (ça a dû augmenter depuis mais avec mesure)

Remarquable de qualité et d'accueil. Un vrai domaine de proximité.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:21

Dégustation juillet 2013

Au caveau du domaine situé au centre du village d'Octon. Un espace-vente ouvert telle une petite boutique artisanale. Très agréable car nous n'avons pas le sentiment de déranger. Un lieu qui invite au passage et au commerce en circuit court.

Mas des Chimères

Le Rosé

Un rosé à la couleur prononcée, sans excès. Le nez est agréable et expressif, la bouche est gourmande, presque tannique sur la finale. Etant amateur ( bien grand mot ceci dit ) des rosés hypers tendus (rosé des Riceys, Parisy de Reynaud...), je n'ai pas particulièrement accroché. Mélange de vin presse et de saigné.

Vin de pays 2012

Pour la petite histoire, ce vin n'est pas forcément fait chaque année et n'est vendu qu'au caveau. Il a été produit pour ne pas que "l'Oeillade" soit le premier vin de la gamme et ainsi pour permettre à ce dernier d'être considéré à sa juste valeur.

Robe légère, nez très séducteur sur les fruits rouges, touche très légère d'agrumes. Très avenant au nez. La bouche présente une matière souple, fraîche. Les tanins sont très discrets malgré une finale une peu sauvageonne. Court mais un bon petit vin sans prétention, au tarif riquiqui.

L'Oeillade

Pour les amateurs du genre, il existe un débat entre le cépage oeillade et cinsault. Ici la cuvée s'appelle "Oeillade" et c'est un 100% cinsault.

Cette cuvée est donc le second rouge que l'on déguste après le VDP ( voir après le BIB ) sans être pour autant l'avant dernier en terme de qualité, loin de là.

La robe est d'un beau rouge brillant et intense, assez claire. Le nez est expressif, ouvert et très fin sur les fleurs, les fruits rouges et les agrumes ( je les vois partout en ce moment les agrumes ). Très joli, il donne envie de boire. La bouche est dotée d'un toucher remarquable. C'est soyeux, sans accroche, assez profond. Des saveurs, de l'équilibre et une belle allonge. Un très beau cinsault qui mérite effectivement de ne pas être acheté comme "entrée de gamme" mais comme " beau vin d'amateur".

15,5/20 ( 18 :) si l'on note la finesse/délicatesse, le plaisir, et le cépage rare )

La Cuvée Marie et Joseph
100% Carignan

La robe est plus dense, beaucoup plus dense. Le nez est gourmand, très expressif, sur des notes "minérales". J'ai rarement senti un carignan aussi expressif et intéressant.
La bouche est droite, précise, équilibrée, austère sans être dure, les tanins fins deviennent plus sauvages en fin de bouche.

Amateurs de carignan, cette cuvée doit être dans votre cave...je pense.

Terrasses du Larzac - "Nuit grave" 2010 ( anciennement appelé Coteaux du Languedoc )

Robe profonde, rouge/noir. Le nez est complexe. La bouche est fraîche, il y a du goût, de l'équilibre, de la matière. Elle s'étire jusqu'à une finale longue et persistante. Cette cuvée porte bien son nom. A revoir mais j'ai bien peur qu'il s'agisse d'une grande bouteille....

Terrasses du Larzac - "Caminarèm" 2010

Plus noir encore. Issue de 5 cépages à part égale. Je me souviens d'une bouche explosive et charnue sur les fruits noirs, le fumé et ce petit goût de nature discret qui arrive à l'aération. On pourrait partir sur certains Roussillon selon moi. C'est charpenté mais reste facile à boire. Superbe dans son style.

Vin de pays - L'Hérétique

Cépage bordelais d'où son nom. De mémoire, il est emplie de tanins, costaud et trop jeune en l'état.

Le blanc
Cépages: Terret, Viognier, Chardonnay, Grenache blanc, Carignan blanc, Roussane....

Aromatique, gras, avec une fraîcheur présente pour un équilibre d'ensemble agréable ( nous ne sommes pas sur des équilibres septentrionaux non plus...)

Le Muscat petits grains

Très expressif tant au nez qu'en bouche. Les amateurs de Muscat sec risquent de beaucoup aimer...

Muscat petit grains doux

Robe jaune intense, nez très expressif sur des fruits jaunes et autres. Belle complexité. La bouche est équilibrée et dotée d'une belle fraîcheur. Long et persistant. Beau vin.

Conclusion

Découverte majeure pour moi, tant pour la sympathie, l'esprit du couple qui fait partie de la "renaissance des appellations", que de la qualité des vins mais aussi ( et surtout ) des tarifs hallucinants dans une région qui s'envole de plus en plus...

Pour les amateurs de vins de grillade, de soif, privilégier le BIB ou le VDP.
Pour les amateurs de Bourgogne, il y a l'oeillade.
Pour les amateurs du Languedoc, il y a les autres
Pour ceux qui se sentent seuls loin de Bordeaux et des tanins, vous avez l'Hérétique.

Et pour les blancs, voyez par vous même :)

:good:


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:24

Dégustation août 2013

Mas des Chimères - l'Oeillade 2012

Bu sur Cappellini/ hampe de veau = bon accord
30 min d'aération en carafe = c'est bien!

Robe assez claire.

Nez intense sur les fruits rouges et noirs, touche florale, épicée, zeste d'agrume. Joli. Ce nez va devenir moins fringant à l'aération.

Bouche hyper intense et tonique en entrée de bouche pour devenir un peu plus simple en final. Arômes du nez. A l'aération, le bouche gagne en équilibre, droiture et finesse. Nous sommes sur la mûre acidulée, les fleurs. Sympa et simple.

Un bon vin qui se boit très facilement malgré les 13,5°.

Œillade/cinsault à découvrir sur des viandes blanches de préférence.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:30

Dégustation août 2013

Terrasses du Larzac - coteaux du languedoc ( aujourd'hui appelé " nuit grave" ) 2008

Courte aération en bouteille d'1 ou 2 heures au frigo. Aurait selon moi mérité d'être aéré une journée entière pour une expression aromatique plus complexe.

Robe rouge pas très dense aux reflets présentant une jeunesse pas encore entachée.

Nez profond, frais, épices, fruits noirs, cacao/café. Aucun des éléments aromatiques ne prend le dessus. Peut être une pointe empyreumatique chocolaté/café prenant parfois les commandes. Nez équilibré mais peu intense (manque d'aération à mon sens?).

Bouche souple et dense à la fois. Profonde. Le nouveau nom de cette cuvée " nuit grave" est tout à fait judicieux. Nous sommes conquis par cette sensation de s'engouffrer dans cette nuit grave, profonde et mystérieuse...bref le vin est profond et matiéré.

L'entrée est donc souple puis le milieu gagne en volume pour ne plus s'arrêter. Grosse puissance et grande finesse de tanins accompagnés par une acidité/fraîcheur qui donnent une belle élégance à ce vin très long en bouche. Grand vin de part sa structure.

Hélas, l'aromatique manquait d'expression, de complexité pour en faire un très grand vin. A revoir avec une aération prolongée.

15,5-16-16,5-17-17,5 selon les palais et sensibilités :)


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:33

Dégustation octobre 2013

Terrasses du Larzac - coteaux du languedoc ( aujourd'hui appelé " nuit grave" ) 2008

Secoué par le transport, peu ou pas d'aération.

Confirmation de la qualité de ce vin. Profond, beau volume, des arômes, zest d'acidité qui tend le tout. Pas de creux. A fait l'unanimité chez les novices comme chez les plus avertis.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:38

Dégustation juillet 2014

L'oeillade 2012

Deux femmes parmi nous. L'une conquise ( elle m'avait pourtant dissuadé d'en acheter beaucoup étiquette découverte au domaine), l'autre très conquise le plaçant sur un vin de Reynaud. Aaaah le plaisir de l'aveugle.

Mention pour Greg, l'homme parmi nous, un vrai chien d'aéroport, qui décela le manque de matière pour que cela puisse être d'origine Reynaudienne (voir Emmannuel reynaud, Château des Tours). Un doute sur Fronton pour revenir sur le Languedoc. :appl:

C'est bon, fin et aromatique. TB r q/p accompagné d'un travail propre.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 13:57

ArnaudV a écrit :J'ai entendu beaucoup de bien sur ce domaine et les différentes cuvées. J'hésite à acheter sans goûter mais j'ai lu Sebovino dire en juillet 2013 :
Sebovino a écrit :Terrasses du Larzac - "Caminarèm" 2010

Plus noir encore. Issue de 5 cépages à part égale. Je me souviens d'une bouche explosive et charnue sur les fruits noirs, le fumé et ce petit goût de nature discret qui arrive à l'aération. On pourrait partir sur certains Roussillon selon moi. C'est charpenté mais reste facile à boire. Superbe dans son style.

Entendre qu'un vin à un goût de nature me fait me méfier.
C'est vrai que je note qu'aujourd'hui beaucoup de vins au goût de nature sont mis en valeur dans les médias et chez les critiques.

Moi ce que je veux savoir après avoir entendu nature c'est si le vin n'a pas ou a pas trop de déviances, n'a pas trop de volatile, etc ... Pour ceux qui ont déjà goûté cette cuvée pouvez-vous m'éclairer ?


Le copier-coller d'Arnaud est tiré d'un message lisible ci-après.

Tu as donc des sueurs froides à cause de l'interprétation que tu fais de cette phrase:

"ce petit goût de nature discret qui arrive à l'aération."

Alors, je vais tenter de t'apporter un peu de sécurité, puisque je suis à l'origine du trouble :)

- Dégustation faite en 2013
- Bouteille peut être ouverte depuis quelques jours
- Chaque palais ressent "cette petite touche de nature" à sa façon
- Touche subtile donc pas forcément perceptible
- Nous sommes au millésime 2014 ou 15, donc évolution certaine des doses de soufre et des méthodes du vigneron
- Nouveau millésime donc tous les éléments qui font vins sont différents ( volatile, soufre, arômes, structure...)

Bref, je te conseille vivement de t'en procurer une, de la boire sur 3-4 jours et de nous dire si la sensation aromatique de nature en fin de bouche est subtile ou grossière et si la volatile te fait voler en éclat ;).

Mais dans mes souvenirs, et eu égard à la réputation du domaine, les cuvées sont à des années lumières de la caricature "nature" que tu sembles évoquer...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 16 juil. 2016 15:50



La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1728
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Mas des Chimères

Messagepar EricC » 17 juil. 2016 00:00

Je suis passé à Octon, hier ... mais j'étais en bécane.
Quel endroit !



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 17 juil. 2016 13:00

T'as vu ce lac! On se croirait au Kenya (pays que je ne connais pas).

T'aurais pu fixer une ou deux bouteilles aux pots d'echappement!


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1314
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Mas des Chimères

Messagepar ArnaudV » 17 juil. 2016 16:19

Bon apparemment le lac est magnifique et les vins très bons. Je me demandais à quels autres vins de la région Caminarèm pouvaient se comparer qualitativement : Guilhem Gaucelm, Mas Jullien, Barral etc ... ?



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 17 juil. 2016 17:45

Caminarèm ressemble-t-il à:

Mas Jullien:
NON. J'ai peu apprécié les cuvées proposées par le domaine lors d'un salon ( j'y reviendrai). Austère, peu complexe et ouvert aromatiquement, tanins serrés peu avenant, dense.

Guilhem Gaucelm:
NON. Cette cuvée de l'Emitage du Pic Saint Loup me semble plus fine et profonde.

Barral:
OUI ET NON. Les cuvées de Barral me semblent plus sucrées, plus sudistes.

Là tout de suite, Caminarèm me fait penser à la cuvée Olivier de Thierry Navarre sur Saint Chinian...mais ca fait tellement longtemps que je n'ai pas bu Mas des Chimères...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 162
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Mas des Chimères

Messagepar Emmane » 07 mai 2018 13:03

Mas des Chimeres - Caminarem 2013

C'est un vin aux arômes sudistes, assez complexe , où, devant les fruits noirs, les senteurs de garrigue prédominent, avec un voile évanescent de fumé. La bouche est fraîche, minérale, les tanins polis. Une semaine au frigo, ça ne bouge pas. Une très bonne bouteille, franche et racée.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2425
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Mas des Chimères

Messagepar sebovino » 07 mai 2018 13:45

Salut Emmane,

Si tu as bu récemment un 2008,2005,2007 du domaine, ça m'intéresse,d'avoir ton avis....


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 162
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Mas des Chimères , Marie et Joseph 2014

Messagepar Emmane » 07 mai 2018 15:07

Cuvée Marie et Joseph 2014 (dégusté en 2016)

Le nez est explosif sur la cerise, et un côté animal, un autre épicé, discrets ; la bouche est souple, gourmande, rafraîchie par une sensation minérale gustative appuyée et terriblement séduisante. Ça se boit avec grand plaisir, et pour quelques 6 euros cette cuvée entre directement dans mon panthéon des vins "faciles" , "de soif", "de copain","à moins de 10 euros", "de fruit", enfin bref, ces vins souples, la, qu'on ouvre facilement autour d'un barbecue.

Excellent dans sa catégorie, très bien dans l'absolu.



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 162
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Mas des Chimères, caminarem

Messagepar Emmane » 07 mai 2018 15:08

Salut sebovino ; je n'ai pas souvenir d'avoir dégusté des millésimes avant 2010, malheureusement !




Retourner vers « Vins du Languedoc »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion