Webovino
Le forum qui a du nez
De l'aveugle, de l'éclectisme, du comparatif, du plaisir , des notes et du jeu
Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Dégustation du 20/01/2018

Messagepar Greg v » 21 janv. 2018 14:23

Petite dégustation entre weboviniens :



Antoine Olivier, Santenay 1er cru 2010 Sous la Roche

André Jacquart Millésime expérience 2005 en magnum

Bela, riesling 2013 (mis en bouteille Egon Muller)

Boisson-Vadot Meursault grands charrons 2008 en magnum

Bessin, Chablis premier cru "la pièce au comte" 2014


Champ Divin Pinot noir, jura, 2015

Clos Cristal Saumur Champigny 2011

Tenuta Mazzolino Pinot Nero 2011 :

Guffens Heynen Macon Pierreclos 1994

Mazeyres, pomerol 2007


Jund, pinot gris VT 2008

Soucherie Coteau du Layon 2010



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar Greg v » 21 janv. 2018 20:26

Rapidement, sans prise de note :

Antoine Olivier, Santenay 1er cru 2010 Sous la Roche

Très bon Santenay aux notes grillées, caillouteuse, doté d'une jolie tension.

André Jacquart Millésime expérience 2005 en magnum

Brioché, très chardonnay, rond, un peu exotique

Bela, riesling 2013 (mis en bouteille Egon Muller)

Riesling bien fait, un peu gras et sucré, mais avec un peu de tension. Assez bon, sans être renversant.

Boisson-Vadot Meursault grands charrons 2008 en magnum

Classique du style Boisson en 2008 : grillé/fumé puissant, notes de citron, un bouche ciselé assez persistante. Beau vin même si tout le monde n'est pas sensible à ce style monolithique

Bessin, Chablis premier cru "la pièce au comte" 2014

Très discret, simplement floral. On pourrait dire qu'il est très décevant encore qu'en allant le chercher je lui trouve une grande délicatesse. A revoir dans pas mal de temps qu'il s'ouvre. Dans l'immédiat il passe inaperçu dans une série de plusieurs vins.

Champ Divin Pinot noir, jura, 2015

Fruité, rond, mûr, très torchable.

Clos Cristal Saumur Champigny 2011

Notes de cuir et de cassis. Bouche assez structurée et fraîche. Pas mal du tout, mais pas plus toutefois.

Tenuta Mazzolino Pinot Nero 2011 :

Un vin qui m'avait enthousiasmé et qui m'a déçu. Fruité, rond, assez soyeux une fois qu'il a perdu du perlant. Pas très complexe.

Guffens Heynen Macon Pierreclos 1994

Mort : trop acide

Mazeyres, pomerol 2007

Pour moi le rouge de la soirée alors qu'il s'agit d'un "Bordeaux de FAV" d'une mauvaise année. Je dirais même que j'adore le style : notes de fruits noirs, de cuir, de fusain, pas de bois perceptible, des beaux tanins civilisés et de la fraîcheur. Le Bordeaux comme je les aime. Un Château peu prisé que j'apprécie à chaque dégustation. A l'époque ils devaient être en conversion.

Jund, pinot gris VT 2008

Le vin de la soirée : abricot, mangue, fleurs. Très belle liqueur et jolie tension. Un équilibre parfait pour faire passer cette gourmandise. Super sur le stilton.

Soucherie Coteau du Layon 2010

Une robe évoluée mais une bouche en forme, sur des notes d'abricot rôti, de marron glacé, de menthe, de truffe. Gras et frais. Très bon aussi



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar sebovino » 22 janv. 2018 12:57

Rapidement, sans prise de note et avec quelques altérations hivernales du nez/gorge.

Antoine Olivier, Santenay 1er cru 2010 Sous la Roche

Vin d'attaque et de milieu de bouche. Grillé et léger vanillé. Acidité et soyeux.
COURT.
15
Beson d'une loooooooonguuue aération.

André Jacquart Millésime expérience 2005 en magnum

Très aromatique.
Peu précis.
Léger et bulle explosive, voire désagréable en finale avec une sensation de léger perlant des vins tranquilles qui refermentent.
MOUSSEUX
14

Bela, riesling 2013 (mis en bouteille Egon Muller)

Hydrocarbure, sucre, le tout légèrement tendu et puissant. Finale amère.
Oscille entre Jurançon, Loie et Alsace.
Manque d'élégance et tension pour moi. Sympa.
14,5

Boisson-Vadot Meursault grands charrons 2008 en magnum

Aromatique pas des plus puissantes. Sensation de fermeture. Grillé.
Longueur très décevante.
J'en attendais évidemment beaucoup plus d'un tel domaine, appellation et millésime et contenant.
14,5 pour la peine

Bessin, Chablis premier cru "la pièce au comte" 2014

Allo? Y'a quelqu'un? Mais pourquoi il a raccroché ce con là?!
MUTIQUE
AQUEUX (pas coucou)
ULTRA FIN (bah tu m'étonnes)
13 en l'état

Champ Divin Pinot noir, jura, 2015

Aromatique fruité
Belle acidité et verticalité
tanins fins
Belle équilibre d'ensemble
QUASIMENT IMPOSSIBLE DE NE PAS AIMER ET DE NE PAS SALUER LA QUALITÉ DE CE VIN
16

Clos Cristal Saumur Champigny 2011

Pourtant le poivron/terreux/variétal du cabernet franc, je le perçois et l'identifie avant même que la bouteille ne soit ouverte. Mais là non. Il parait que c'était évident. Altération du nez.
Ca se boit, pas de soucis. De là à en faire un des meilleurs cabernet franc de Loire...
15

Tenuta Mazzolino Pinot Nero 2011 :

Gentil, mignon. Bon, rond, fondu, easy.
15- ou 14,75+

Guffens Heynen Macon Pierreclos 1994

Mort ou en coma artificiel depuis quelques années.
12 (parce qu'il y a bien pire chez les mourrus)

Mazeyres, pomerol 2007

Très bon. Le bon Bordeaux qui sait vieillir.
16

Jund, pinot gris VT 2008

Peu de sucre en bouche, fin, belle petite acidité.
BEAU VIN
16

Soucherie Coteau du Layon 2010

Une robe d'Yquem 1904.
Mais une bouche type vin de paille évolué. Abricot, confit, miel, belle tension.
Surprenant mais bon.
15,5


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar Greg v » 22 janv. 2018 13:34

Bon je passe sur les inepties à propos de Boisson et Jacquart, mais sur Bessin :

Bessin, Chablis premier cru "la pièce au comte" 2014

Allo? Y'a quelqu'un? Mais pourquoi il a raccroché ce con là?!
MUTIQUE
AQUEUX (pas coucou)
ULTRA FIN (bah tu m'étonnes)
13 en l'état


Il me fait penser à un Forest 2010 de Dauvissat que j'avais qualifié de la même manière dans sa jeunesse et que j'ai trouvé plus qu'excellent il n'y a pas longtemps.
Personnellement je suis persuadé que c'est un vin qui s'est perdu au milieu des autres.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar sebovino » 22 janv. 2018 13:42

Je ne doute pas un instant que dans un autre contexte et un autre temps, bien des vins dégustés auraient été•seront d'un autre niveau.

Celui qui m'a le pkus déçu est le BLANC DE BLANC 2005 DE JACQUART. Étonnant de banalité.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar Greg v » 22 janv. 2018 14:16

Je l'ai trouvé très bon, gourmand, harmonieux. Un blanc de blancs plein. Et la bulle je ne vois vraiment pas où était le problème.

Quant au Boisson désolé mais je l'ai trouvé persistant.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar sebovino » 23 janv. 2018 19:34

Sur le champagne:

En attaque:
Bulles grossières qui explosent comme de la dynamite.

En milieu de bouche:
Peu de texture, creux, léger, laissant place aux bulles.

Finale:
Pas des plus courtes mais avec un perlant limite eau gazeuse qui danse sur la langue.

L'aromatique dans son ensemble est assez intense sur des notes pâtissières relativement convenues.

J'attends les autres commentaires parce que sur le papier, j'aime cette cuvée que j'ai en 75cl.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 3862
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Dégustation du 20/01/2018

Messagepar Greg v » 25 janv. 2018 21:50

A J+5 le fond de magnum de Boisson Vadot est très bon et en pleine forme ! Il fait penser à un Tissot. Le grillé pétaradant fait place un un fumé plus nuancé + pierres frottées. La bouche est tendue, nette et claque.




Retourner vers « Dégustations thématiques de vins »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion