Webovino
Le forum qui a du nez
De l'aveugle, de l'éclectisme, du comparatif, du plaisir , des notes et du jeu
Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2399
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Salon Les Tontons trinqueurs - Paris - 2015

Messagepar sebovino » 19 févr. 2016 11:46

Très beau salon. Merci à Estelle Bidault et aux généreux vignerons.

1ère partie: Les blancs et quelques rouges

Alsace-Domaine Bott-Geyl: Des riesling qui ne pétrolent pas, aux fruités complexes, verticaux et dynamiques. Des pinot gris équilibrés aux jolis moelleux et à la fraîcheur évidente. Des Gewurztraminer magnifiques. La patte maison est l'amer de qualité.

Mâconnais-Clos des Rocs: Une gamme lisible, du plus rond au très "minéral" et tendu. Les 2 grandes cuvées sont très racées, puissantes et pleines. Séduit.

Côte de Beaune-Domaine Vincent Bouzereau: Ensemble de très belle facture. Avec un Puligny 1er Les Folatières et un Meursault Narvaux délicieux de texture, d'allonge.

Côte de Beaune-Domaine Coffinet-Duvernay: Des vins aux élevages imperceptibles. Une lisibilité forte, comme Bott Geyl. Du volume sans une matière lourde et beaucoup de tension, presque fougueux. Long et certainement de belle garde.

Côte de Beaune-Vincent Dancer: De beaux jus, sur la finesse, long, avec un meursault Perrière splendide de vibration, de plénitude des équilibres.

Côte de Beaune-Hubert Lamy: St Aubin de qualité. Rien à dire si ce n'est un petit manque de longueur par rapport à ses voisins aux climats plus prestigieux. "En Remilly" de toute beauté. Profond, long, savoureux. L'ensemble est bien équilibré, entre fruité, élevage maîtrisé et fraîcheur.

Côte de Beaune-Domaine Ramonet: Là aussi, c'est bon. Il n'y a pas une différence évidente de qualité avec les autres. Il n'y a pas Ramonet ET les autres. Un Bouzeron bluffant qui n'a certainement pas la gueule d'un Bouzeron ( Porté par un élevage luxueux contrairement à celui de de Villaine ). Un peu comme l'Aligoté d'Aunevay qui ne ressemble pas à un aligoté. Le Batard Montrachet est musculeux et fin, clairement trop jeune. Chassagne et Meursault sont denses, expressifs aux élevages grillés séducteurs. Le tout est frais.

Chablis-Domaine Gilbert Picq&fils: Fidèle aux souvenirs que j'en avais. Des vins fins, épurés, portés par une belle "minéralité" et allonge. Classieux, délicat.

Champagne Jacquesson: Un bon 738 !!. J'ai connu des 73. moins agréables.

Roussillon-Domaine Olivier Pithon: Blanc Lais 2013 confirme que le 2012 ouvert il y a quelques jours avait un pèt' au casque niveau aromatique ( réduit, renfermé, pas net ), car ici, le vin n'est que tension, agrumes, densité, allonge. Surement, peut-être, pas loin d'être le meilleur blanc du sud que j'ai été amené à déguster. Le 100% Maccabeu est plus gras, riche, bien fait, moins mon truc. Le rouge Pti Pithon est d'une robe presque rosé foncé, claire. Délicieux sur le fruit, sans tanins. Le Lais rouge est sauvage, aromatique, presque borderline mais une limite en ce moment qui réjouit. TT est très bon.

Loire-Domaine Gérard Boulay: 1 er blanc variétal mais bien fait, plein et très expressif. Les 2 autres, dont le Clos Beaujeu, sont tout sauf variétaux. Ca envoie de la pierre, de la tension, de l'allonge. Racés, salivants, superbes Sancerre. Le rouge est également une réussite, sans esbroufe, sur un fruité rouge vibrant, aux fins tanins, à la matière aérienne et à la longueur plaisante.

Sud Ouest-Domaine Uroulat: Les secs Marie dont le 2006 servi en magnum tirent sur la truffe blanche, tout en conservant beaucoup de fraîcheur et de pureté. Les sucrés sont équilibrés, entre charme de l'exotique et équilibre des saveurs.

2ème partie: Les rouges.

Beaujolais-Domaine des Marrans: Un grand nombre de crus du Beaujolais. Des 2013 charpentés, tanniques, bien extraits avec du fruit et de la minéralité. Des vins de plats et de garde. Chercher ailleurs pour un plaisir fruité "carbonique" immédiat.

Beaujolais-Domaine Richard Rottiers: Des Moulins à vent allant du fruité souple, facile au très racé, juteux, intense et minéral. Les grandes cuvées sont magnifiques et déjà accessibles, alliant expression fruitée et tension.

Beaujolais-Domaine Thillardon: Bu un Chénas à l'image de Rottiers. Généreux en arômes fruités et un ensemble tannique/minéral/acidité de garde et de race. A noter un très agréable et original "Méthode aromatique". Une bulle en demi-sec, à base de gamay, rappelant au tout premier nez le Buguey de Raphael Bartucci. Le premier nez pète sur la framboise puis une seconde après, son originalité est là, devient définitivement pomme. Jus de pomme golden et aucunement cidre déviant.

Bordeaux-Domaine de Valmengaux: Les 2011 et 2012 proposent des équilibres frais, aux tanins jeunes mais fins avec du fruit. Agréable et dynamique mais certainement encore plus séduisant avec 24h d'aération et une viande rouge! Le 2010 met tout le monde d'accord avec une matière costaude, sur les fruits noirs, des tanins jeunes et bien enveloppés par un moelleux confortable. Le milieu de bouche repart en dynamisme pour terminer sur une finale longue. Un domaine qui me fait penser à Cornélie.

Gevrey Chambertin-Domaine René&Bernard Bouvier: Toujours des marsannay fruités, intenses, avec de belles extractions sans élevage gênant. Frais. Un domaine sûr.

Côte de Nuits-Domaine Chantal Lescure: Une large gamme présentée. Des nez très intenses entre notes "natures", épicées, fruitées, fumées. Peut déconcerter, j'ai plutôt apprécié, mais on est à la limite en l'état. Des vins vivants, fins.

Languedoc-Domaine Aupilhac: C'est très bon...mais je n'ai pas goûté sur ce salon  :)

Provence-Domaine Tempier: De très beaux Bandol de (grande) garde dont l'encépagement varie selon les cuvées. La grande cuvée essentiellement à base de mourvèdre est d'une race incontestable alliant fraîcheur, structure tannique ferme, aromatique déjà complexe et ce petit côté salin qui fait la différence. Long et persistant, futur grand vin.

Vallée du Rhône-Domaine Ogier: Hmmm, n'a pas apporté ses belles cuvées. Je retiens tout de même l'IGP Collines Rhodaniennes Rosine Syrah, rive gauche, à l'aromatique intense non caricaturale. Soyeux, de belle matière. Prix en conséquence...

Pas fait tous les domaines hélas.... :cdc:


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1722
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Salon Les Tontons trinqueurs - Paris - 2015

Messagepar EricC » 21 janv. 2017 00:08

sebovino a écrit :Beaujolais-Domaine Thillardon: Bu un Chénas à l'image de Rottiers. Généreux en arômes fruités et un ensemble tannique/minéral/acidité de garde et de race. A noter un très agréable et original "Méthode aromatique". Une bulle en demi-sec, à base de gamay, rappelant au tout premier nez le Buguey de Raphael Bartucci.



Sais pas si c'est un compliment ... :)
C'est Bugey, au fait. Buguey, c'est quand t'as un pb d'ordi




Retourner vers « Dégustations thématiques de vins »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion