Webovino
Le forum qui a du nez
Là, tout n'est que content ou pas content!
Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 16 août 2019 19:18

Lu ce papier numérique d'André Fuster

http://vitineraires.blogspot.com/2019/08/les-javert-du-jaja-vert.html

Extrait:

En résumé : les défauts ce n'est pas grave puisque certains ne les sentent pas et que d'autres aiment çà.
Et c'est la Revue du Vin de France qui écrit çà ?
Super les mecs ...

Alors voilà :

"il faut surtout considérer le vin dans son ensemble".

De toute évidence il faut avant tout considérer sa chapelle d'origine !
Autrement dit : un vin complètement tordu (aka "riche d'aspérités") se revendiquant de la Nature ou la Biodynamie (idéalement les deux simultanément) mènera inévitablement à un gros panard de la mort qui tue, alors qu'un vin parfait ne pouvant présenter aucun de ces saufs conduits sera rejeté par la patrouille car forcément chiant comme la pluie un soir d'automne.

De qui se moque-t'on ?
Un vin chargé en volatile, en Brettanomyces, en goût de souris, en éthanal, oxydé (liste non exaustive) raconte en effet beaucoup de choses.
Il raconte que ce vin ("nature" ou pas) est parti en vrille, cela raconte également les longues œillères idéologiques de critiques et journalistes censés informer et guider le consommateur et qui pourtant disent "ce n'est pas grave, car ce vin est riche d'aspérités". Oui : ceux là même qui nous annoncent ici, sans broncher, que leur Revue est passée de la défense et la promotion des Vins de France à celle des Vins Foireux.


Je vous invite à lire le pamphlet dans son ensemble.

Sans connaître Monsieur Fuster et n'ayant lu de lui que ces quelques lignes, une question me vient à l'esprit.

Boit-il du vin?
Le boit-il en groupe?
Le boit-il façon "j'avale" ou le déguste-t-il façon "conscience de la chose"?

3 questions donc, et un mini développement de ma part sur l'extrait que j'ai emprunté à son blog (certainement riche d'intérêt).

C'EST QUOI CE DÉLIRE ?

Mais ÉVIDEMENT que les défauts comme les arômes ne sont pas identifiés de la même manière.

Évidemment qu'il faut prendre le vin dans son ensemble.

Évidemment que la réduction, le goût de souris, la volatile, en fonction de leur intensité sont soit des défauts majeurs soit des acteurs qui peuvent apporter du positifs.

Faire croire que la RVF (dont je ne suis pas l'avocat) prône les défauts œnologiques est une forme de malhonnêteté ou pire une mauvaise lecture.

Enfin, deux choses:
Il y a des gens aux référentiels et palais de haut niveau, éclectiques et sans chapelle qui ADORENT une subtile petite finale défectueuse de GOÛT DE SOURIS, une réduction légèrement appuyée ou encore une sympathique petite volatile apportant du mordant et une fraîcheur déroutante.

Quand on défend la nuance comme semble être le cas d'André Fuster sur les résidus de pesticides dans les vins (voir son article à charge sur le livre "le goût des pesticides"), je suis effaré de lire qu'un vin ne doit être jugé qu'à l'aune de sa perfection œnologique.

Ou alors, M.Fuster a peu d'expérience sur les vins dits Nature et qu'il étaye son article sur la rencontre de 2/3 vins Nature indignes rencontrés dans des bars à vin parisiens.

Curieux.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 485
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Emmane » 16 août 2019 20:57

Belle réaction Seb.

Je préfère goûter, et noter un vin sur le plaisir qu'il apporte globalement plutôt que de fouiller le vin à la recherche du moindre défaut et refuser de le finir ou de l'apprécier si un défaut à été débusqué.

Ça me fait penser aux gens qui sont globalement beaux et qui se pourrissent la vie parce qu'ils sont obsédés par un petit défaut, un peu de ventre, un nez jugé trop gros, etc... A fouiller le moindre défaut et à se focaliser dessus, je pense qu'on se gâche du plaisir de dégustation.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 16 août 2019 22:57

Le rapprochement avec la perfection corporelle est bien sentie.

Sans vouloir forcément remettre en cause la passion, l'éclectisme et la probité d'André Fuster:

De formation oenologue, il a été oenologue conseil dans le Médoc et ai aujourd'hui employé par la société AEB FRANCE (dans la branche œnologie très certainement) pour laquelle il couvre le Bordelais et la Dordogne. A mi-chemin entre le conseil purement œnologique et des responsabilités commerciales (donc faire savoir, vendre des produits œnologiques dont le but est de lutter contre les déviances et accessoirement batailler contre la concurrence direct...et indirect)

Extrait du site d'AEB:

Leader dans le secteur de l’œnologie et des biotechnologies, AEB propose une gamme de produits qui permet à chaque utilisateur de bénéficier de techniques d’élaboration et de traitements des vins des plus innovants.
Fruit d’une recherche technico-scientifique avancée, l’offre d’AEB se nourrit de formulations exclusives qui répondent de façon ciblée à toutes les problématiques et exigences en ce qui concerne les process de vinification.
Son offre se distingue également par une vaste gamme de levures et de nutriments qui comprend notamment des produits azotés et des dérivés de levures avec la gamme la plus complète du marché.
A cela s’ajoute un large choix d’enzymes, qui aide les opérateurs dans toutes les étapes techniques, ainsi qu’une sélection pointue de dérivés de bois, allant des chips jusqu’aux tanins, qui permet d’élaborer des vins plus structurés.
D’autres produits complètent l’offre d’AEB tels que: les équipements, les adjuvants de filtration et les détergents afin de travailler dans les meilleures conditions hygièniques.


En outre, AEB propose des produits œnologiques tels que des enzymes, des stabilisants (gomme arabique), des tanins etc...

Forcément ça peut aider à DÉTESTER toute imperfection et le charme de certains vins natures (certains j'ai dit). Attention je ne dis pas non plus que sans cette fonction chez AEB, André Fuster accepterait un rôle à la RVF pour encenser Overnoy, Ritsch ou l'association S.A.I.N.S :)


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4842
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Greg v » 17 août 2019 10:16

Bravo Monsieur Ovino, pour une fois je suis 100% d'accord avec vous.

Le vin c'est comme une voix de chanteur : il ne faut pas que ce soit parfait, des aspérités très légères peuvent apporter de la couleur.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 17 août 2019 11:26

Et voilà Monsieur V., vous tombez dans "le piège à Fuster".

Un vin "parfait", sans aucune déviance ressentie par le plus affûté des palais à déviance, peut aussi être considéré comme un grand vin, non?

Nous en avons suffisamment dégusté pour l'affirmer.

Mais effectivement, il n'y a pas la perfection et le "vin qui est parti en vrille" pour reprendre l'expression choisie par Fuster. Il y a des vins qui oscillent de 1 à 100 sur l'échelle de perfection et de défaut.

Le 1 en goût de souris et ok.
Le 100 n'est pas ok.

André?


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 2032
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar EricC » 21 août 2019 23:54

Ca m'étonnerait qu'il vienne répondre, mais on ne sait jamais :) (il s'est barré de LPV, ce n'est sans doute pas pour revenir sur un forum)
Ca fait longtemps que je lis ce qu'il écrit (une preuve ici, une autre ), et j'aime plutôt bien, en partie parce que ça tranche avec le discours maintenant dominant que je trouve parfois complaisant ...



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 2032
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar EricC » 21 août 2019 23:56

Et comme lui je me serais étranglé en voyant le commentaire de la RVF sur le bouquin de Douzelet-Seralini ...
(http://eric.cabrol.free.fr/dotclear/ind ... -%282/2%29)



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 22 août 2019 11:30

Je vais lire tes liens Éric et y reviendrai peut-être.

Je suis le premier -ou pas le dernier-(bien qu'ayant comme tous des convictions ou tout du moins des affinités avec certaines pratiques, chartes ou labels) à vouloir une indépendance d'esprit, un œil critique et un palais le moins biaisé possible quand je goûte.

Le problème dans le pamphlet de Fuster est que justement, il est hyper convenu, rempli d'amalgames et franchement pas honnête (si l'on considère son palais comme passionné, instruit et conscient).

On est sur un fourre-tout "anti-Naturalien" très suspect. Et pour critiquer la RVF avec crédibilité, il faut éviter le montage à la Fox News.

A cela s'ajoute sa fonction chez ce frabricant œnologique et le propos devient aussi dilué que le pire vin conventionnel ou nature.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 2032
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar EricC » 22 août 2019 14:21

Je pense que sur ce passage là il a eu une réaction épidermique. Il est sensible, sur le sujet :) et son métier/expérience constitue clairement un biais ... de la même manière que la posture parfois idéologique des pro-nature en est un autre.
Bref, c'est toujours le même problème : il est difficile d'éviter qu'une discussion se polarise de manière plus radicale que les positions initiales des interlocuteurs ne pouvaient le laisser supposer.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 2032
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar EricC » 22 août 2019 14:36

"Le truc qui pourrit tous les débats"
https://www.youtube.com/watch?v=-6uGz7PojHU



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 485
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Emmane » 22 août 2019 15:22

La RVF n'est pas parfaite, et c'est toujours compliqué de vulgariser, surtout en deux pages, la biodynamie. Qui ne s' est pas plaint d'articles trop légers d'une revue, quelle qu'elle soit, pour un peu qu'on ait des connaissances pointues sur le sujet? C'est assez rare je trouve. Plus on s' y connaît sur un sujet et plus le risque d'être déçu du contenu (approximations, inexactitudes..)augmente. Libre au blogueur de taper sur la RVF, mais il n'y a rien d'extraordinaire à trouver des raccourcis sur un article qui tente d'expliquer un peu la biodynamie façon "pour les nuls" .

Maintenant je trouve aussi le blogueur un peu dur dans l'utilisation de son champ lexical manifestement volontairement extrémisé : la RVF parle de "nuancer le mot défaut à l'aune de l'équilibre général du vin" , prenant l'exemple d'une oxydation raisonnable. Là où la RVF tente  d'expliquer qu'un vin à défaut, si il est mineur, peut être accepté, voire apprécié , voire même donner un plus au vin, le blogueur traduit en "vin complètement tordu " , "gros panard de la mort qui tue" . Et effectivement on rejoint totalement la vidéo d'Éric : les propos de la RVF sont déformés (car mal compris? ), la tentation polarisatrice est trop forte, et on se retrouve avec une nouvelle attaque extrême qui, in fine, vide le propos d'intérêt.

Chacun, avec ce billet, se retrouve bien dans sa jolie case : le tenant du vin parfait seul acceptable, contre les adorateurs de vins "complètement tordus qui donnent un panard qui tue" ( la Rvf). Je crois que le propos de la RVF, très conciliateur et, de mon avis, intelligent parce que modéré, n'a pas résisté à la soif de clans du blogueur.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 2032
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar EricC » 22 août 2019 15:53

NB : Fuster n'est pas juste un "blogueur", c'est un oenologue ayant plus de bagage en oeno que tous les lecteurs de Webovino réunis :)



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 485
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Emmane » 22 août 2019 16:24

Oh je me doute qu'il doit avoir d'immenses connaissances (cf mon premier paragraphe plus haut)!



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 23 août 2019 15:15

Et effectivement on rejoint totalement la vidéo d'Éric : les propos de la RVF sont déformés (car mal compris? )


Emmane, comme le dit Eric, Fuster est onoelogue de formation, donc je T'ASSURE qu'il a très bien compris ce que voulait/veut dire la RVF. SAUF s'il n'a que peu dégusté et qu'il est mono rigide sur ses perceptions (d'où d'ailleurs mes multiples questions et conditionnels à l'égard de Fuster...POUR ne pas être con comme dans la très bonne vidéo d'Eric).

Fuster connait la chimie du vin comme aucun administrateur de Webovino, BDE et LPV. Mais a-t-il éduqué, formé, nourrit son palais, en conscience à tout type de conventionnel, bio, biodynamie, nature? Je m'interroge vu sa missive.

Et qu'il ne me fasse pas croire qu'il n'y a pas de nuance dans la volatile, la réduction, le goût de souris...il le sait, la RVF le sait et le dit, nous le savons, tout le monde le sait SAUF peut-être ses lecteurs qui sont manipulés "comme des cons par un con? Question qui m'évite d'être con".

André?


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 485
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Emmane » 23 août 2019 18:26

Je pense aussi qu'il a bien compris le propos modéré de la RVF , mais qu'il le déforme et l'extrêmise pour étancher sa soif de détruire tout discours qu'il voit comme "pro-nature" .

Mais le discours de la RVF n'est pas à mon avis pro-nature, mais simplement hédoniste ; le but du vin, c'est de se faire plaisir, et le refus de tout défaut sur le plan strictement analytique est un frein au plaisir de déguster une bouteille.

On espère que tout amateur de vin prenne toujours plus de plaisir à découvrir de nouveaux goûts en accumulant des connaissances, alors qu'au contraire l'amateur trop analytique se ferme tout seul des portes de plaisir au motif de connaissances analytiques qui lui interdisent la prise de plaisir, au moindre petit défaut : combien de fois on voit des amateurs qui commencent à vraiment s'y connaitre, qui cherchent de longues secondes, le nez au-dessus du verre, la moindre trace de volatile , le moindre début d'oxydation, la moindre odeur de brett, et qui, si ils la trouvent, se trouvent tout fiers d'avoir décelé un défaut, et mettent le vin à la poubelle direct. Je trouve que ce type d'amateur gâche largement son plaisir de dégustation, en focalisant son cerveau sur la recherche du défaut perdu dans le verre, au lieu de se concentrer sur le vin en lui-même.

Connaitre les différents types de défauts du vin, c'est très bien (et en cela je dis grand bravo au blogueur), savoir les accepter si ils sont acceptables, et savoir même accepter qu'ils peuvent apporter un plus à un vin (une des beautés du vin à mon avis), c'est bien mieux !



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 2032
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar EricC » 23 août 2019 19:10

Ce n'est pas propre au monde du vin, on retrouve ce phénomène très souvent, dès qu'un certain bagage technique accompagne "l'expertise".
Quel photographe saura faire complètement abstraction d'une "erreur technique" sur un cliché ? Il peut apprécier l'image malgré tout, bien sûr, mais il verra l'erreur et son inconfort dépendra de sa sensibilité (celle du photographe, pas de son capteur, hmmm).
Un autre exemple tout bête : comme pas mal de motards (d'autant que je jouais déjà à ça gamin) je reconnais la signature sonore de la grosse majorité de la production moto. Quand (c'est souvent le cas) une scène d'action au ciné impliquant un deux-roues est doublée avec une bande-son ne correspondant pas (au nombre de cylindres), ça passe pour 95% des spectateurs ... mais pas pour moi.
Et dans ces cas là j'ai tendance à réagir comme un Fuster.

Bref, il est clair que la plupart des diplômés d'un DNO sont plus sensibles que la moyenne aux erreurs de vinif, puisqu'on leur a appris à les détecter. Après c'est juste une question de curseur ... Sur l'échelle de 1 à 100 proposée par Seb, certains râleront à partir de 30, là où un Antonin Iommi-A. estimera qu'à 90 ça reste encore trop propre :)



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 485
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Emmane » 23 août 2019 20:54

C'est effectivement très difficile je pense d'être très pointu et en même temps arriver à mettre de l'eau dans son vin.



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4842
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar Greg v » 24 août 2019 10:38

Emmane, tu as bien raison. Je vois souvent des amis dégustateurs partir à la recherche des défauts. Moi je fais tout le contraire, je pars à la recherche de ce qui me plaît.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 24 août 2019 11:42

J'ai une solution saugrenue que j'emploie souvent.

Je me laisse aller et laisse entrer le vin qui me dira ce qu'il veut me dire.

J'analyse, sans pitié, le vin. Je suis concentré pour percevoir les défauts et les qualités.

J'essaye de mettre en exergue son architecture, son caractère sudiste ou nordiste.

Je me demande parfois l'intention qu'à eu le vigneron ou me penche sur les méthodes connues mises en place.

Je fais un débat entre mon cervelet et mes sens afin de statuer sur le caractère agréable ou désagréable du vin en fonction de l'intensité, la nature des défauts rehaussés par ses qualités supposées.

Bref, si le vin doit être pris dans sa globalité ( dixit la RVF?), mon analyse et mes sens ne le sont pas moins.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 3122
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Vin Nature-Biodynamie: un blogueur vs RVF

Messagepar sebovino » 24 août 2019 11:46

J'ajoute que je préfère LARGEMENT un vin nature présentant un Peps de souris en finale qu'un vin compoté, lourd ou terreux végétal...ce dernier ne semble pas gêné M.Fuster :)


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Missive, Pamphlet, Billet d'humeur ou d'amour »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron

Recherche


Recherche avancée

Connexion