Webovino
Le forum qui a du nez
Pas que pour la 3e mi-temps !
Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2364
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Château les Hauts d'Aglan - Cahors

Messagepar sebovino » 04 sept. 2018 22:09

Château les Hauts d'Aglan - Cahors

Vin de Cahors non boisé

Isabelle et Guy Rey Auriat
Agla
46700 SOTURAC
Tél : 05 65 36 52 02
Fax : 05 65 24 64 27

isabelle.auriat@terre-net.fr


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2364
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château les Hauts d'Aglan - Cahors

Messagepar sebovino » 04 sept. 2018 22:14

dévustation 2012

Domaine que j'apprécie tout particulièrement. Isabelle REY-AURIAT propose de nombreux millésimes à la vente. Cette cuvée A, la grande cuvée du domaine, ne voit pas le bois et à l'avantage d'être très plaisante dans sa jeunesse. Rare pour des vins aussi tanniques et matiérés.

Cuvée A 2003: Quelle fraîcheur encore pour ce millésime solaire. Le fruit mûr est archi présent. Le vin est ouvert, expressif au nez comme en bouche avec de beaux tanins, une bouche pleine et fraîche. C'est long, équilibré.

Délicieux 

Cuvée A 2004: Demande une bonne aération, une journée par exemple. Beaucoup plus jeune que le 2003. Mais tout aussi expressif et équilibré. Les tanins largement présents se fondent à merveille pour soutenir une bouche emplie de fruits noirs, d'épices. La fraîcheur porte le tout, tranche une matière veloutée et volumineuse et nous accompagne sur une finale savoureuse, sans fausses notes.

Très très bon!

Cuvée A 2005: Ce vin uniquement dégusté sur salon du vin, m'a laissé une très très forte impression. Un vin qui va défier le temps mais nous offre déjà le plus sympathique des synopsis. Un milieu de bouche explosif sur les fruits rouges et noirs, une grosse persistance et allonge. Un matière importante ( tellement plus que 2003&2004), des tanins semblables à une armée de légionnaires éduqués et bienveillants. Une acidité/ fraîcheur qui se déploie. J'ose le dire:

Un futur grand vin qui offre déjà un plaisir et une excitation non feinte.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2364
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château les Hauts d'Aglan - Cahors

Messagepar sebovino » 04 sept. 2018 22:21

dégustation 2014

Cahors château Les Hauts d’Aglan « Cuvée A » 2003 

A l'ouverture le bouchon, bien que très peu imbibé, et le col, contiennent un concentré de moût-dépot, qui forme une espèce de pâte visqueuse, ultra colorante. La texture se rapproche d'une noisette de peinture posée sur une feuille. Marrant, je n'avais jamais vu ça.

La robe est encore bien profonde, foncée sans être noire. Ca ne me surprend pas. Le contour forme une auréole plus claire sur 2-3 millimètres rouge-orangé où navigue un peu de dépôt. Les larmes bien présentes pleurent avec patience.

Le nez est en deux temps. - A l'ouverture, il s'exprime de façon un peu monolithique et avec une belle intensité sur la cerise noire bien mûre. C'est gourmand et agréable. - Le temps passe et il se complexifie pour offrir de beaux arômes d'herbes, surtout de la menthe et un peu de cuir/tabac. La cerise noire est toujours là mais plus fondue avec un peu de prune, de mûre, sans impression d'arômes oxydées comme le pruneau.

Un joli nez changeant avec de d'alcool mais celui-ci est encadré par une sensation de gras, de matière fruitée.

La bouche copie le nez. Cerise fraîche, juteuse avec sa chair. On a vraiment l'impression de croquer une cerise avec de la mâche d'où se libère des tanins, des anthocyanes. C'est rond, fruité, large en son milieu sans être alcooleux et de longueur très moyenne, elle retombe un peu vite. Les tanins sont fondus et se font remarquer de belle manière sur la finale.

Peu de temps passe pour que cette bouche s'allonge, gagne en verticalité, en longueur et persistance, perde sa cerise omnipotente et nous offre plus d'équilibre entre une belle et surprenante fraîcheur, des tanins vaillants causant une petite amertume sur les muqueuses en finale très agréable, une acidité faible à moyenne dans mon ressenti et un gras de texture gourmand. Je lui trouve même en rétro un chouïa de torréfaction qui ne devrait pas être là, qui complexifie ce beau vin, bien en forme, mais qui aura perdu de sa superbe le lendemain…

A boire dès aujourd'hui mais peut tenir quelques années dans une bonne cave, à mon avis...vu sa couleur, ses tanins, ses arômes encore debouts, sa fraîcheur agréable et son origine...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2364
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Château les Hauts d'Aglan - Cahors

Messagepar sebovino » 04 sept. 2018 22:30

dégustation septembre 2018

Cuvée A 2005

Ce 2005, donc, 6 ans après.

Et bien il a decla marge!

Foncé, beaucoup de tanins poudrés et accessibles en bouche. A accompagner avec une viande rouge sanguine.

Des arômes de fruits noirs, de menthe et d'épices assez intenses.
Une fraîcheur toujours très présente.
L'alcool est assez présent.

Des accents de beaux vins bordelais avec ces tanins poudrés et son gras généreux.

A attendre encore pour une plus ample expression.

Beau vin à très beau.


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!


Retourner vers « Vins du Sud-Ouest »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

Recherche


Recherche avancée

Connexion