Webovino
Le forum qui a du nez
Des vins climatisés
Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1959
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar EricC » 04 févr. 2016 20:10

Quatrième génération de Maillet, Nicolas a repris en 1999 les 3.5 hectares de vignes de son père. Situé sur les coteaux de Verzé à 60 kms au nord de Lyon, le domaine couvre aujourd'hui 7 hectares, majoritairement plantés en chardonnay (5.5 ha), complété de gamay, aligoté et pinot noir.
A l'exception du Pouilly-Fuissé (cuvée de négoce, comme le Mâcon-Villages "générique"), tous les vins blancs sont élevés en cuve.
Le domaine est certifié en Agriculture Biologique.

A lire :

Coordonnées
Nicolas Maillet Sarl
La Cure, 291 route d'Igé
71960 VERZE
Tel : 03 85 33 46 76
e-mail : vinsnicolasmaillet@orange.fr
Site web : vins-nicolas-maillet.com



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1959
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar EricC » 04 févr. 2016 20:28

Suite à une visite au domaine fin 2013, voici les quelques notes prises sur les vins du millésime 2012 :
Les "entrées de gamme" (Aligoté et Mâcon-Village) sont impeccables.
Une préférence pour le Mâcon Verzé (sapide et d'un très bel équilibre), et le Verzé Chemin Blanc (qui se livre un peu moins, mais semble pouvoir offrir davantage de profondeur). Le Mâcon-Igé semble un peu en retrait, mais le fond de verre m'a quand même convaincu. Le Pouilly-Fuissé (2011) légèrement marqué par l'élevage à l'ouverture (bouteille débouchée sur le moment, mais ça s'estompe assez vite - c'est le seul vin à connaitre un passage sous bois), est dans un style qui me plait un peu moins, moins "net", moins évident.


Tarifs particuliers fin 2013 : 9€ pour le Mâcon-village (négoce) et l'aligoté, 11.5€ pour les Mâcon Igé et Verzé, 16€ pour le Verzé Chemin Blanc, 17.5€ pour le Pouilly
(à noter que fin 2009 les deux Mâcon-Verzé étaient à 9 et 12€)



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1959
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar EricC » 04 févr. 2016 22:44

Nicolas Maillet - Mâcon-Verzé - 2012
(bu en février 2016)

Le nez a perdu ses notes primaires de fruits frais, et montre des signes d'évolution : pomme cuite, thé (vieilles feuilles déjà infusées), bergamote. Je ne retrouve pas la pureté assez évidente lorsque j'avais goûté ces vins au domaine il y a 2 ans.
La bouche est construite sur un bon équilibre gras-acidité (côté agrume, pourtant non perceptible au nez), mais manque assez clairement d'ampleur et de longueur. C'est un peu étriqué, et décevant par rapport au souvenir que j'en avais.
Ca reste un vin très correct, mais qui manque un peu de charme. Et ce qui m'inquiète c'est cette évolution de l'aromatique qui me semble un peu précoce.
15/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4593
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar Greg v » 03 mars 2016 08:54

Nicolas Maillet Mâcon-Verzé 2014 :

Nez frais vif, sur la poire, le citron, des notes pierreuses
Bouche : assez vive, légère, agréable. Belle sapidité.

15/20



Avatar de l’utilisateur
ArnaudV
Site Admin
Site Admin
Messages : 1332
Enregistré le : 29 oct. 2015 17:47

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar ArnaudV » 14 avr. 2016 13:21

Nicolas Maillet – Macon Verzé Le Chemin Blanc – 2013
La robe est dorée et profonde.
Le nez est assez ouvert sur des arômes exotiques.
En bouche, il y a un perlant assez marqué qui disparait après une très longue aération. Le longueur est moyenne.
14,5/20



Avatar de l’utilisateur
Greg v
Membre averti
Membre averti
Messages : 4593
Enregistré le : 02 nov. 2015 22:12

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar Greg v » 07 avr. 2017 08:28

Nicolas Maillet Mâcon-Verzé 2014


Nez qui pète sur un fruit étincelant de poire, avec des nuances fraîches de menthe

Bouche ronde, suave, plutôt fraîche, avec ces notes de poire fraîche juteuse. C'est simple, mais rudement agréable et d'une grande buvabilité.

15,5+



mrim
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 167
Enregistré le : 19 juil. 2017 14:04

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar mrim » 30 oct. 2017 11:45

Nicolas Maillet Mâcon Villages 2015

Bouteille bue sur deux jours

Nez avec une légèrement réduction qui s'estompe à l'aération, puis c'est les agrumes qui prédominent : citron, pamplemousse et un peu de fleurs blanches

En bouche, l'attaque est assez souple, sur une matière assez légère, c'est frais mais un peu brouillon, toujours sur la dominante agrumes, et une finale très courte

Le lendemain c'est un peu mieux, mais toujours pas transcendant

Un vin qui se laisse boire mais sans grande émotion.

Note : 14/20



Emmane
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 447
Enregistré le : 06 mai 2018 17:32

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar Emmane » 07 mai 2018 13:09

Nicolas Maillet Bourgogne Aligoté 2016

Des arômes avenants sur le coing, la paille; à l'aveugle j'aurais juré un chenin. C'est la bouche qui impose le respect : une très belle acidité claquante juste comme il faut, de la concentration, un très bel équilibre. Y a rien qui dépasse, c'est bien fait . Très bien.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1959
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar EricC » 29 déc. 2019 20:03

Il y a bientôt 4 ans j'écrivais ça :
EricC a écrit :Nicolas Maillet - Mâcon-Verzé - 2012
(bu en février 2016)

Le nez a perdu ses notes primaires de fruits frais, et montre des signes d'évolution : pomme cuite, thé (vieilles feuilles déjà infusées), bergamote. Je ne retrouve pas la pureté assez évidente lorsque j'avais goûté ces vins au domaine il y a 2 ans.
La bouche est construite sur un bon équilibre gras-acidité (côté agrume, pourtant non perceptible au nez), mais manque assez clairement d'ampleur et de longueur. C'est un peu étriqué, et décevant par rapport au souvenir que j'en avais.
Ca reste un vin très correct, mais qui manque un peu de charme. Et ce qui m'inquiète c'est cette évolution de l'aromatique qui me semble un peu précoce.
15/20


Je n'aurais pas dû oublier ce carton de Maillet au fond de la cave : ça semble aujourd'hui bien trop tard pour ces 2012 et 2013, dont je viens d'ouvrir quelques exemplaires (un Mâcon-Verzé 2012 et un Chemin Blanc 2013), et qui ressemblent vaguement à un savagnin partiellement ouillé.
Dommage ... Les prochains serviront à des risottos/risotti.



Avatar de l’utilisateur
sebovino
Membre averti
Membre averti
Messages : 2906
Enregistré le : 02 nov. 2015 11:29

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar sebovino » 29 déc. 2019 22:29

Je n'aurais pas dû oublier ce carton de Maillet au fond de la cave : ça semble aujourd'hui bien trop tard pour ces 2012 et 2013, dont je viens d'ouvrir quelques exemplaires


C'est assez hallucinant quand même.

Quand je vois mes Ganevat 2009 sans sulfites ajoutés et à l'instant un Côte du Roussillon Terre Rousse rouge 2004 dans un état tout à fait buvable voire très bon, issus d'une cave non parfaite, on peut se poser les questions qu'on se pose...


La minéralité est au vin ce que la latéralité est au manchot unijambiste. Mao Tatsé Tong!

Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1959
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar EricC » 22 mars 2020 14:14

En contrepied de ce que j'écrivais au-dessus, une très belle bouteille de
Nicolas Maillet - Mâcon-Verzé "Chemin Blanc" - 2013 ouverte hier soir.
Exotique, riche (à la limite de l'impression de sucres résiduels) mais tendu, on pourrait penser à un chenin voire à un jurançon.
La bouteille n'a pas fait un pli.



Avatar de l’utilisateur
EricC
Membre averti
Membre averti
Messages : 1959
Enregistré le : 31 oct. 2015 00:01

Re: Nicolas Maillet (Mâcon)

Messagepar EricC » 26 mars 2020 22:41

Vu qu'il semble être temps de les ouvrir, j'en débouche d'autres.
Un Mâcon-Igé 2013 pour commencer, déjà avec des notes d'oxydation, c'est pas mauvais mais pas ce que j'attends dans la région.
Un autre Mâcon-Verzé Chemin Blanc 2013, copie conforme de la bouteille bue il y a quelques jours, un peu moins sur les fruits exotiques mais c'est bon quand même.
Bref, grosse variabilité d'une cuvée à l'autre (Chemin Blanc est ceci dit la "grande cuvée" du domaine)




Retourner vers « Vins de Bourgogne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Recherche


Recherche avancée

Connexion